• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Paris et Lusignan

24 - 25 juin 2015

Logo Année internationale des sols. © Inra, Année internationale des sols

Utilisation du potentiel biologique des sols : un atout pour la production agricole

Dans le cadre de l’Année mondiale du Sol, l'Académie d’agriculture de France organise, avec la participation de l'Inra, un colloque à Paris le 24 juin sur le potentiel biologique des sols, suivi d'une visite le 25 juin à Lusignan du Système d'observation et d'expérimentation pour la recherche en environnement (SOERE) sur les prairies semées.

Par Service communication Inra Poitou-Charentes
Publié le 11/06/2015

Les sols sont les milieux naturels qui hébergent la plus grande densité et diversité microbienne connue et une faune d’une grande richesse.

Mercredi 24 juin 2015 à Paris : colloque sur le potentiel biologique des sols

Ce colloque a pour but d'examiner les différents aspects et facteurs permettant d'exploiter au mieux les ressources terrestres et de développer l’intensification écologique en agriculture tout en maintenant au mieux les fonctions et la qualité des écosystèmes terrestres. Il fera un état des connaissances et permettra de montrer l'intérêt primordial de développer des travaux interdisciplinaires et pluridisciplinaires. Il permettra de faire un pas vers une meilleure connaissance du fonctionnement réel des sols et de conduire à des applications dans la gestion des systèmes sol-plante. On fera le point sur différents aspects de la compréhension du milieu de vie qu'est le sol, tout en reprenant quelques données de base pour définir les contours et paramètres du sol associés et associables à la production agricole dans des conditions écologiques.

Jeudi 25 juin 2015 à Lusignan : visite du SOERE Agro-écosystèmes, cycles biogéochimiques et biodiversité (ACBB)

Le dispositif expérimental SOERE-ACBB de l’Inra, installé en 2005 sur une superficie de 25 ha, permet de mesurer l’évolution du sol sur le long terme en fonction des pratiques agricoles : cultures ou prairies, fauche ou pâturage, niveaux de fertilisation azotée, introduction de légumineuses… Après 10 ans d’acquisition de données, des résultats quantifiés mettent en relation des modes d’occupation des sols contrastés avec des évolutions constatées et différenciées du fonctionnement du sol et de ses conséquences agronomiques et environnementales. La visite de ce dispositif illustrera concrètement les débats scientifiques qui auront eu lieu lors du colloque autour du couplage entre les processus physiques, chimiques et biologiques.

Avec la participation de Abad Chabbi, Xavier Charrier, Christophe de Berranger, Jean-Louis Durand, François Gastal, Gilles Lemaire (Inra Poitou-Charentes), Sylvie Recous (Inra Nord-Picardie-Champagne), Cornelia Rumpel (Inra Versailles-Grignon).

Contact(s)
Organisateur(s) :
Corinne Migné, Académie d'agriculture de France (01.47.05.33.33)