• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Séance à l'académie d'agriculture "Prairies, environnement, territoires"

Agriculture et élevage sont séparés dans l'espace et les territoires se spécialisent de façon excessive. Mercredi 15 janvier 2014, l'académie d'agriculture de France consacrait une séance au sujet des prairies, environnement et territoires. Plusieurs chercheurs du centre Inra Poitou-Charentes y intervenaient. La vidéo de la séance et les résumés des interventions sont disponibles en ligne.

Fenaison sur une prairie de Lusignan. © inra, Jean-Claude Emile
Publié le 17/01/2014

L’intensification de la production agricole s’est accompagnée d’une spécialisation des systèmes de production qui ont abouti à une séparation spatiale de l’agriculture et de l’élevage et une spécialisation excessive des territoires. Ceci a conduit à des impacts environnementaux inacceptables par la société du fait de l’absence d’interactions spatiales et temporelles entre les différents modes d’occupation des sols (rotations culturales, prairies, forêts) permettant le couplage ou le re-couplage entre les cycles bio-géochimiques et donc l’atténuation des flux environnementaux vers l’atmosphère et l’hydrosphère engendrés par l’intensification de la production agricole…

Au programme :

  • Introduction
    Gilles Lemaire, Inra Lusignan
  • Couplage des cycles biogéochimiques et réduction des flux environnementaux par les prairies ; bénéfices des rotations prairies-cultures
    Abad Chabbi et François Gastal, Inra Lusignan
  • La biodiversité fonctionnelle hébergée par les prairies ; sa dynamique liée aux modes de conduite au sein des systèmes de production
    Michel Duru et Marie-Laure Navas, Inra Toulouse et SupAgro Montpellier
  • Rôle des prairies dans la dynamique de la biodiversité à l’échelle locale et régionale
    Vincent Bretagnolle, CNRS Chizé
  • Conclusion
    Jean-Louis Peyraud, Inra Rennes

> Voir la vidéo et télécharger les résumés des interventions