• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Oasys, Patuchev et Transi'marsh : trois dispositifs agroécologiques présentés au Salon de l'agriculture

Les enjeux qui font l’actualité agricole résonnent avec les recherches de l’Inra en agroécologie, bioéconomie, numérique, robotique, biotechnologies, biocontrôle ou en économie... Près de 20 unités Inra sont rassemblées cette année sur l'espace "Agriculture et innovation" du stand Inra pour présenter au public du salon de l'agriculture leurs travaux et résultats de recherches illustrant ce thème, produit des réflexions de la mission « Agriculture Innovation 2025 » conduite entre mars et octobre 2015. Parmi elles, les unités expérimentales Ferlus et St Laurent-de-la-Prée présentent trois dispositifs agroécologiques : Oasys, Patuchev et Transi'marsh.

Le public  guidé et renseigné par les chercheurs, ingénieurs et techniciens de l’Institut sur les différents espaces du stand Inra au Salon International de l’Agriculture 2016.  . © Inra, MAITRE  Christophe
Mis à jour le 03/03/2016
Publié le 29/02/2016

Des systèmes fourragers et d’élevage innovants (unité Ferlus)

Patuchev : conception de systèmes d’élevages caprins durables

Patuchev est un dispositif d’expérimentation-système qui permet d’évaluer, sur le long terme, trois types de conduites caractérisées par la période de reproduction et la conduite alimentaire, en appliquant les principes de l’agroécologie. Chacun de ces trois systèmes indépendants est constitué d’un troupeau de 60 chèvres de race Alpine et de 10 hectares de surfaces cultivées.

OasYs, un système laitier agroécologique

Le système OasYs associe des partenaires du monde professionnel et associatif et des chercheurs Inra, il vise à relever les nouveaux défis de l’élevage laitier. Conçu pour tirer le meilleur parti des ressources du milieu tout en le respectant et en satisfaisant les attentes de ses utilisateurs, OasYs est fondé sur une diversification des ressources fourragères, le développement du pâturage et des légumineuses, la mise en place de cultures multi-étagées, une maximisation de la durée du pâturage et sur une stratégie d’élevage adaptée à ce nouveau système fourrager (deux périodes de vêlage, lactations allongées, vaches croisées).

Ojectif(s) : améliorer la performance économique des élevages caprins ou laitiers face aux nombreux aléas, notamment climatiques.

Sur le stand :

  • Reconnaissance de graminées et légumineuses pour découvrir les ressources fourragères utilisées par les chèvres au pâturage
  • Reconnaissance d’aliments (graines) produits dans un élevage ayant des pratiques agroécologiques et pouvant être consommés par les chèvres
  • Constitution et visualisation d’une ration équilibrée pour les chèvres laitières élevées dans des systèmes d’élevages agroécologiques
  • Une animation pour découvrir les ressources fourragères pouvant être pâturées par les vaches laitières au fil des saisons
  • Comprendre les intérêts du pâturage pour économiser l’eau et l’énergie fossile
  • Découvrir les secrets du lait bioclimatique

Une ferme modèle en milieu humide (unité St-Laurent-de-la-Prée)

Cette unité expérimentale travaille sur le développement agricole en zones humides (dans les marais de l’Ouest de la France) depuis sa création en 1964. Elle développe des recherches portant sur la conciliation entre des objectifs de production agricole et de préservation de l’environnement, dont la biodiversité animale et végétale de ces milieux. Elle a mis en œuvre l'expérimentation «système» Transi'marsh sur sa ferme expérimentale, afin d’opérer de manière progressive, une transition agroécologique.
Objectif(s) : tester et développer des pratiques agroécologiques adaptées aux conditions pédoclimatiques particulières des zones humides comme les marais.

Sur le stand :

  • Un jeu «Élevage et biodiversité dans le marais»

> + d'infos sur l'Inra au Salon de l'agriculture