Vidéo "On est passé à l'herbe"

Dans le cadre du projet scientifique Praiface auquel participe l’unité expérimentale Ferlus, le Réseau agriculture durable (Rad) a réalisé un court métrage percutant de 5 minutes sur le passage à l’herbe d’une exploitation, vu par ses vaches : "On est passé à l’herbe".

Image de la vidéo
Par Service communication Inra Poitou-Charentes
Mis à jour le 25/11/2013
Publié le 25/11/2013

Plusieurs études ont montré les avantages des systèmes herbagers basés sur le pâturage d’associations graminées-légumineuses : économes en énergie, en aliments, en engrais, en argent public, producteurs d’autonomie, sans nuire au revenu de l’agriculteur. Si ces systèmes sont tellement intéressants sur le plan de la durabilité, pourquoi ne sont-ils pas plus développés sur le terrain ? De cette question récurrente est né le programme Praiface.

Faciliter le passage des exploitations à l’herbe

Praiface vise à faciliter l’évolution des exploitations vers des systèmes herbagers économes et préservant l’environnement. Dans ce cadre, et après avoir travaillé sur les freins à l’adoption du pâturage dans les exploitations, le Réseau agriculture durable (et en particulier l’association Adage 35) a réalisé un court métrage sur un ton humoristique, en donnant la parole aux vaches. « On est passé à l’herbe » raconte les doutes d’un éleveur qui choisit d’accorder plus de place à l’herbe et au pâturage pour l’alimentation de son troupeau. Outre l’originalité du point de vue, ce document se caractérise aussi par son mode de diffusion : internet et les réseaux sociaux.

Le programme Praiface (2011-2013), coordonné par le Rad, implique plusieurs partenaires : les Civam, l’Institut de l’élevage, l’Esa d’Angers, les deux RMT Prairies et Systèmes de cultures innovants, le lycée agricole des Sicaudières (79) et l’Inra avec les unités de Mirecourt et Rennes ainsi que l’unité expérimentale Ferlus, à Lusignan. Un séminaire de travail sur ce projet s’était d’ailleurs tenu à Lusignan les 27 et 28 octobre 2011.

Praiface est soutenu par le Casdar, les Régions Bretagne et Pays de la Loire, les agences de l’eau Loire-Bretagne et Seine-Normandie et les conseils généraux du Maine-et-Loire et des Deux-Sèvres.

Contact(s)
Centre(s) associé(s) :
Bretagne-Normandie, Grand Est - Nancy