Le trèfle à quatre feuilles de l’Inra arrive au MoMA de New York

Cet été, le Musée d’art moderne de New York proposera des trèfles à quatre feuilles dans ses boutiques. La variété de trèfle commercialisée, sélectionnée par le centre Inra de Dijon, est aujourd’hui conservée et multipliée par l'Unité de recherche pluridisciplinaire prairies et plantes fourragères (URP3F) au centre Inra Poitou-Charentes.

Plante de trèfle à 4 feuilles (Trifolium repens multifolium) présentant des feuilles à 3, 4 ou 5 folioles de couleur chocolat. Obtention INRA-Unité de Recherche en Génétique et Amélioration des Plantes-Centre de Dijon / Claire Mousset-Déclas. Exploitation agricole de Mr et Mme Baartman, GAEC des Picards, les Oudots, 58450 ANNAY.. © Inra, MAITRE Christophe
Par Amel Koubaïti
Mis à jour le 14/06/2016
Publié le 10/06/2016

«Une feuille pour la renommée, une feuille pour la richesse, une pour l'amour sincère, une pour la santé» : des trèfles à quatre feuilles, sélectionnés par l'Inra, sont cultivés et commercialisés sous forme de bijoux et d’objets décoratifs. De l’autre côté de l’Atlantique, 360 exemplaires de l’un de ces objets « porte-bonheur » seront en vente au MoMA de New York cet été.

Une variété de trèfle à quatre folioles

Cette victoire de la petite entreprise Carré de Trèfles est le fruit de recherches scientifiques. Claire Mousset-Déclas, chargée de recherche de l’Inra de Dijon, a réussi à sélectionner une variété de trèfle particulière, où la fréquence des plantes à quatre folioles est très élevée. Carré de Trèfles a acheté à l’Inra une licence exclusive (comprenant la variété et le processus de conservation), l’autorisant à exploiter ce "trèfle à quatre feuilles". Depuis que Claire Mousset-Déclas est partie à la retraite, la multiplication de cette variété est revenue à l’Unité de recherche pluridisciplinaire prairies et plantes fourragères (URP3F).